Publié le Memento [actu]

Mémoire dérive : un essai de fantômachie radiophonique

Mémoire Dérive est une oeuvre radiophonique, composée par l’artiste sonore Julien Belon. Elle s’inscrit dans le projet de recherche-action memento piloté par le réseau Artfactories/autresparts. Memento interroge le travail d’archivage d’expériences d’occupation de lieux collectifs singuliers. Pour son premier volet, cette recherche a interrogé par le biais de permanences in situ les milieux de la Friche Lamartine à Lyon, lieux d’expérimentations artistiques pluridisciplinaires pilotés par des artistes, et le CCO-L’Autre Soie, laboratoire d’innovation sociale et culturelle. Tout au long de son enquête, le chercheur Thomas Arnera a collecté au sein…

Publié le Cnlii Coopérations [actu]

À quoi tenons-nous ?

Dans cette période de reprise progressive des activités et de sortie partielle de déconfinement, la CNLII poursuit le travail engagé d’auto-description de nos attachements. Il vise à établir ce que cette crise pourrait être l’occasion de rompre, ou au contraire de nouer, dans nos pratiques. Le document ci-dessous que vous pouvez également télécharger, présente la démarche, les 3 questions pour guider l’auto-description et la méthode. Des premiers repérages ont été réalisés pour la période de confinement. Vous pouvez les retrouver ici. L’interrogation sur nos attachements nous semble plus que jamais…

Publié le Tribunes [actu]

“Tout ceci a débuté à Mains d’œuvres” Un message en soutien à Mains d’Œuvres, de la part d’Eric Chevance

Mardi 8 octobre 2019, les équipes et les artistes de Mains d’Œuvres ont été expulsés au petit matin par la police, sur ordonnance du maire et l’accord de la Préfecture. Le premier septembre 2000, nous étions quelques-uns, quelques-unes à nous réunir dans la salle Star Trek, à Mains d’Œuvres. Il y avait là Fazette Bordage, l’une des fondatrices des lieux, ainsi que Chantal Lamarre, Philippe Foulquié, Jean Hurstel, Philippe Henry, Erik Noulette, Olivier Couder, Nicolas Roméas, Christian Bénédetti, peut-être une ou deux autres personnes. Nous nous retrouvions suite au rassemblement…

Publié le Cnlii [actu]

Faire commun(s), la Cnlii sait comment faire

Les acteurs des lieux intermédiaires et indépendants étaient réunis à Rennes les 19 et 20 juin 2019, aux Ateliers du Vent, pour un troisième Forum National intitulé “Faire commun(s), comment faire ?” Plus de 230 participants ont répondu à l’appel lancé par la Cnlii (Coordination Nationale des Lieux Intermédiaires et Indépendants) pour réfléchir et échanger depuis trois thématiques principales – Commun(s), Co-évaluation et Urbanisme transitoire – éclairées dès la matinée de mercredi par les interventions sous formes de conférences-éclair d’une douzaine d’intervenants : le philosophe belge Luc Carton, le juriste…

Publié le Notre action [actu]

Recherche-action publique/publics [RAPp] autour de l’intermédiation

Thomas Arnera est chercheur autonome. Il pratique une recherche en friche, une sociologie de plein vent qui s’expérimente et s’hybride avec les pratiques artistiques, artisanales, architecturales et plus largement d’occupations collectives. À la suite de son master en sociologie politique, il rencontre les Fabriques de sociologie en 2015, collectif de recherche ouvert à toutes les pratiques de recherche qu’elles soient universitaires ou extra-universitaires. Il s’associe à ses membres, à la dynamique des fabriques ainsi qu’au laboratoire EXPERICE (Paris 8). Il travaille avec le réseau de lieux Artfactories/autresparts afin de poursuivre…

Publié le Cnlii [actu]

A qui profite le temporaire ? rencontre à la Déviation [rencontre préparatoire – 3ème Forum National des Lii]

Dans le cadre de la préparation de “Faire commun(s), comment faire ?”, le 3ème Forum National des Lieux Intermédiaires et Indépendants, Artfactories/autresparts et La Déviation invitent les acteurs marseillais et d’ailleurs à une journée de rencontres et d’échanges, intitulée “A qui profite le temporaire ? Pratiques d’espace en commun(S) et urbanisme transitoire – vers de nouveaux agencements”. Dans le contexte de l’urbanisme transitoire, la question des friches culturelles et des occupations d’espace par des collectifs d’artistes et d’habitants est revenue dans le débat public. Toutefois, le discours sur les friches…

Publié le Ateliers de réflexion [actu]

Espaces et commun[s] : de quel droit les communs peuvent-ils se soutenir s’agissant de culture ?

Les témoignages inauguraux d’acteurs engagés, pour l’un au sein de l’association Culture et démocratie (Bruxelles, Belgique), pour les autres au sein du Teatro delle ariette (Valsamoggia, Italie), devaient permettre à ce 22e atelier d’ARTfactories/Autre(s)pARTs de se déployer entre les concepts de droits culturels et de communs. À travers les récits de Baptiste de Reymaeker, et de Stefano Massari et Paola Berselli, il s’agissait de rendre sensible l’idée que les usages finissent par créer de nouvelles normativités. Pour peu qu’on en perçoive les singularités. Sur la question des droits culturels, la…