C’est quoi pour toi “être commoner” ?

Début novembre 2020, une discussion a été lancée par Maïa Dereva sur la liste [echanges], liste du réseau francophone des biens communs. La question “c’est quoi pour toi être commoner ?” a été l’occasion pour plusieurs membres investis d’amorcer une réflexion sur la nécessité ou l’opportunité de (bien) renommer ce qu’on entend par “commoner”. Voici la contribution de Jules Desgoutte, co-coordinateur d’Artfactories/autresparts.

À quoi tenons-nous ?

Dans cette période de reprise progressive des activités et de sortie partielle de déconfinement, la CNLII poursuit le travail engagé d’auto-description de nos attachements. Il vise à établir ce que cette crise pourrait être l’occasion de rompre, ou au contraire de nouer, dans nos pratiques.

Penser la culture en commun(s) [Culture & Démocratie, Bruxelles]

Culture & Démocratie, en partenariat avec PointCulture, La Maison à Bruxelles et Radio Panik, ont organisé une journée d’ateliers, de rencontres ouverte à tous afin de se saisir de ces réflexions et à les poursuivre dans un contexte de partage de savoirs propre aux pratiques de communs. Artfactories/autresparts y a bien contribué.

Retour en haut